La solution Cloud d’IBM en plein essor

A single white cloud against a blue sky

Sur son chiffre d’affaires trimestriel, IBM a battu les prévisions de certains experts. Ceci se reflète d’ailleurs sur son bénéfice par actions en données corrigées. Cependant, l’entreprise n’arrive pas à progresser et ses actions baissent de plus en plus.

En effet, même avec un CA inchangé comparé à l’année précédente, le groupe n’arrive pas à se développer. En moyenne, la firme a réalisé plus de 19,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015. Pourtant, la marque se veut rassurante en indiquant surtout que leurs activités stratégiques ont progressé de 16 % sur cette période. Le Cloud représente environ 44 %, la sécurité plus de 11 %, la mobilité aux alentours de 19 % et enfin l’analytique moyennant les 15 %.

L’action IBM en nette régression

Le bénéfice net réalisé par le groupe par action s’élève à plus de 3,29 milliards de dollars, soit une baisse de 1 % sur un an, cela si on ne prend pas en compte certaines opérations exceptionnelles comme les restructurations, les acquisitions…

IBM a beau avoir octroyé la somme de 6 milliards de dollars à ses actionnaires durant l’année, sous la forme de rachat d’actions et de dividendes, il n’en demeure pas moins que la firme est dans une situation très délicate.

Le domaine du hardware en décroissance

La branche la plus profitable pour le groupe est la Technology Services et Cloud Platforms, qui affiche un chiffre d’affaires moyennant les 8,7 milliards de dollars, soit une progression de 2,4 % sur un an. D’autre part, on note également que la branche Cognitive Solutions a bénéficié d’une hausse de 4,5 %, avec un CA trimestriel de 4,2 milliards de dollars.

Quant aux Global Business Services comprenant la gestion des applications, les services et le consulting, une baisse de 0,4 % a été enregistrée.