Le Change Management pour optimiser la performance

Multi Ethnic People Holding The Word Change

Une modification concerne toute suppression, changement ou création d’un composant du système d’information : règle, process, configuration, matériel, service, application, logiciel… Le Change Management ou solution de gestion des changements assure qu’il soit réalisé en respectant les processus et méthodes définis favorisant le passage par de points de contrôle souhaités.

Un changement comprend les procédures d’accomplissement et les personnes actrices de cette évolution. Une étude de la faisabilité doit être réalisée avant la planification de l’opération. Pour finir, il est essentiel d’informer toutes les entités concernées par ce changement. Ainsi, on peut parfaitement garantir une meilleure traçabilité de chaque changement.

Les aspects humains, un critère essentiel pour le Change Management

Tout changement sur un système est l’origine de différents risques, générant ainsi une perte potentielle de chiffre d’affaires. Pourtant, la source principale des incidents est humaine. En effet, plus de 75 % des incidents rencontrés dans une entreprise proviennent de l’homme.

De plus, il faut comprendre que le déploiement du Change Management est d’autant plus difficile, à cause de la complexité croissante des infrastructures. Une approche plus intelligente doit donc être faite par l’entreprise si elle désire mettre en place un Change Management. Il sera donc important de déterminer les personnes les plus ouvertes de l’équipe pour concevoir et déployer un processus.

Quels sont les éventuels risques ?

Toute modification réalisée dans l’urgence accroît les risques. Ainsi, il serait déconseillé de l’imaginer pour pouvoir compenser une planification défaillante. En cas de force majeure, le mieux serait de le soumettre au comité d’approbation urgent des changements pour une validation et mesurer les impacts.

Et tout impact négatif sur le système d’information est alors à considérer comme un échec. S’il y a un souci au niveau de la procédure, la modification est également perçue comme un échec et il faudra alors procéder à la restauration du système.