Le content marketing, un levier pour la transformation digitale

content-marketing-services-santa-cruz-02

Le marketing de contenu a toujours représenté un enjeu majeur dans la stratégie de communication des marques. L’objectif principal des contenus générés par les sites e-commerce était de présenter les bénéfices de leurs solutions, leur vision et mission, leurs différenciateurs concurrentiels, leur proposition de valeur…

À une époque où les marques tentent de rattraper le train de la transformation numérique, la plupart d’entre elles se lancent dans un tel projet sans même disposer des compétences nécessaires. Ces dernières commencent par la refonte de leur plateforme pour bénéficier d’une meilleure image et être compatible avec les appareils mobiles. Quelques-unes utilisent AdWords pour générer plus de trafic et certaines créent une équipe marketing digitale.

L’organisation et la stratégie des services marketing

Les organisations marketing en silos ou cloisonnées constituent de véritables obstacles, en matière de marketing digital omnicanal. Plus de la moitié des entreprises dispose d’une organisation inadaptée au content marketing.

Même si 83 % des responsables marketing en B2B pensent avoir une stratégie pour le marketing de contenu, le reste considère que la mise en place de celle-ci nécessite une meilleure documentation. Pour être efficace, il faut disposer d’une équipe organisée et de supports centrés vers le marketing de contenu.

Les compétences internes

Plus du quart des entreprises françaises estiment que l’efficacité de cette pratique est menacée par le manque d’outils essentiels à la mise en œuvre et de savoir-faire en interne. Au-delà des données stratégiques et techniques, la production de contenus de qualité demande les qualités d’illustrateur d’un graphiste et des qualités rédactionnelles.

L’analyse de la performance est également importante. Effectivement, après la création du contenu, on constate que les entreprises ont des difficultés à mesurer l’efficacité du contenu. Une situation impactée surtout par le manque d’outils de tracking et de marketing automation.